Soigner

COUV Soigner140

Gallimard, 2010

Soigner, c’est-à-dire soigner jusqu’au bout, c’est traverser un champ dont on ne connaît ni l’état du sol, ni la nature des herbes. C’est accepter les fleurs d’orties, la gadoue putride, les entorses et aussi les odeurs fraîches, l’ombre piquetée de soleil d’un arbre solitaire. C’est fatigant et dur. On se fait mal au dos, on en a marre, on voudrait que ça se termine vite, on se le reproche, on essaie de sourire et de ne pas se presser, et on pleure en cachette après l’avoir entendu appeler ce nom d’enfant que lui seul utilisait…

Extraits de presse
Retour à l’hôpital, par Jérôme Garcin (Le Nouvel Observateur, 23 sept 2010)
Avec « Soigner », ce jeune auteur entre dans le cercle des médecins (de Boulgakov à Torga, de Segalen à Chauviré) pour qui écrire fut la seule manière de comprendre ce qui, dans leur metier, les dépassait. On ne trouvera donc, dans son beau livre, ni morale ni ordonnance. On verra plutôt comment l’apprentissage de la maladie ajoute, au sacerdoce du thérapeute, la vocation de la poésie pure.
Soigner par Dominique Lecourt (La Croix, 28 sept 2010)
Ce livre ne se présente ni comme un récit, ni comme un roman, c’est un exercice spirituel. Il faut le lire et le relire pour accéder à l’essentiel de cette écriture (…) De crise en crise, de retraites en retours, naît un écrivain, parce que dès son enfance il se rêvait poète. En refermant ce livre de feu, comment ne pas souhaiter qu’en méditent les leçons ceux des philosophes qui ont mis la question du soin (ou du « care ») à l’ordre du jour de débats académiques. Ici nulle théorie sophistiquée, nulle considération sociologique, nulle conclusion politique, nulle leçon de morale non plus. Mais un style qui s’efforce de faire paraître le
réel nu, dépouillé de tous les faux-semblants dont chacun use dans sa vie pour se défendre de la mort. L’auteur qui avoue une «aspiration religieuse » atteint à la poésie pure, et apporte sur la condition humaine des aperçus bouleversants inaccessibles, semble-t-il, aux seuls savoirs positifs.
Radio, Télévision
31/01
2011
Hors-champs
France Culture
11/12
2010
Jeux d’épreuves
France culture
15/11
2010
La grande table
France culture
Liens
Vidéo Librairie Mollat
Conversation avec J-B Pontalis
Avec JB Pontalis et Michel Didym, Valenciennes, Scène Nationale, Théâtre Le Phénix
Festival Ritournelles
Librairie Mollat, rencontre avec Mathieu Riboulet
Articles, critiques
Trois fragments du corps intime
Par René de Ceccatty, Le Monde des Livres, 12 novembre 2010
Patrick Autréaux – Soigner
Par Philippe Forest, Artpress, novembre 2010
Soigner
Par Dominique Lecourt, La Croix, 28 septembre 2010
L’agonie comme une leçon de vie
par Christian Delahaye, Le Quotidien du Médecin, 22 septembre 2010
Retour à l’hôpital
Par Jérôme Garcin, Le Nouvel Observateur, 23/29 septembre 2010
L’accompagnement
Par Véronique Rossignol, Livre Hebdo, 27 août 2010
Patrick Autréaux
L'écrivain qui ne triche pas avec la maladie de la mort, par Philippe Petit